Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AUTERCOVEC

Rapport d’Orientation pour l’année 2009

 

Membre de la F.N.A.U.T. B.P. 70092 - 55103 VERDUN Cedex

 

 

(204 adhérents au 28/11/2008)

 

Nos actions, nos propositions ont pour objet de remédier aux lacunes et insuffisances de l’offre TER en affinant les horaires, les correspondances.

Nous sommes attachés à un Service Public de proximité répondant à des flux de déplacement entre Verdun et sa région et les métropoles régionales : Metz, Nancy à l’Est ; Châlons en Champagne et Reims à l’Ouest.

La Ligne 5 Conflans-Jarny – Verdun – Châlons, Reims a pour vocation d’être un complément irremplaçable des trains Grandes Lignes et TGV.

Il s’agit donc d’assurer un service quotidien, hebdomadaire, domicile - travail, études, santé, loisirs mais aussi de pourvoir aux déplacements les plus diversifiés : familiaux, touristiques etc … que les Régions (la Ligne 5 dépend de deux exécutifs régionaux) doivent prendre en compte.

En outre, notre action s’inscrit dans une démarche d’aménagement du territoire. L’existence de services ferroviaires de qualité aux voyageurs, faciles d’accès, adaptés aux besoins sociaux de la population, contribuera au désenclavement de notre région en délicatesse économique et démographique.

Il s’agit pour nous aussi de privilégier le rail par rapport à la route et de limiter l’impact écologique des déplacements des populations.

 

Le travail accompli cette année, relaté par le Rapport d’Activités, doit se poursuivre :

  • écouter les usagers, relayer leurs besoins vers les instances de décision

  • participer aux instances de concertation

  • informer les élus et solliciter leur appui

tout en restant attentifs à l’avancée de certains dossiers :

  • désenclavement de Verdun, en Lorraine, mais aussi vers la Champagne. Nous attendons beaucoup de la réunion prochaine des représentants des collectivités concernées par la remise en service du raccordement de Saint-Hilaire promise par M. Villemin, sous la Présidence de M. P. Hatzig, chargé des Infrastructures et Transports pour la Région Lorraine.

Il va sans dire que le succès d’une remise en service du raccordement de St Hilaire pour rallier Reims passe inévitablement par l’amélioration de l’infrastructure (confort et vitesse) entre Verdun et St Hilaire afin de réduire au maximum les temps de parcours.

  • harmonisation des correspondances à Conflans-Jarny et adaptation des horaires et des temps de trajet aux besoins des usagers : nous devons pouvoir aller à Metz en 1h15 et à Nancy en 1h30, maximum.

  • maintenance et amélioration des infrastructures :

Du constat, par les indications des fiches horaires, que des travaux de maintenance sont réalisés sur la ligne 5 à l’Est et à l’Ouest de Verdun, il nous faut :

- obtenir le calendrier des objectifs recherchés par RFF

- proposer, à moyen terme, qu’une étude soit réalisée pour étendre l’électrification de Metz à Conflans jusque Verdun avec pour objectif la prolongation de certains TER électriques actuellement terminus Conflans.

  • évolution du Schéma Départemental des transports en favorisant le rabattement vers les gares SNCF. Il s’agit de donner de la cohérence à l’Intermodalité

  • aboutissement du projet de transport par rail des lycéens du secteur de Clermont en Argonne

  • mise en service, enfin, de la gare de Vandières

  • préservation de l’emprise au sol de la Ligne 19 (Lérouville – Verdun – Sedan) dans la perspective de sa réactivation

  • liaison vers le Luxembourg :

Constat : actuellement aucune liaison ferrée n’est proposée depuis notre région vers le Luxembourg aussi bien pour le travail que pour le tourisme. On note l’existence, au départ d’Etain, de 2 liaisons AR par autocars privés. Il nous appartient d’envisager cette liaison dans nos futures propositions.

  • communication et information des usagers :

-Réfléchir sur l’opportunité d’élaborer une seule fiche-horaires « Paris-Verdun, Metz/Nancy » avec les seuls trains et correspondances utilisés sur ces relations (qui sont les plus utilisées)

- voire, envisager d’établir des fiches par destination, ce qui serait l’idéal, du type : « vous voulez aller à Nancy… »

 

Pour conclure, nous pensons que la Ligne 5 et ses prolongements vers Nancy, Metz, Reims, Châlons peut et doit contribuer au désenclavement de l’Argonne, du Verdunois, de la Woëvre. Pour cela, il faut :

  • une infrastructure de qualité, une remise en état complète

  • répondre aux besoins des usagers qui seront de plus en plus demandeurs de transports collectifs

  • et, surtout, une volonté politique forte et cohérente de la part des deux Régions et des collectivités locales concernées.

 

Notre Association, l’AUTERCOVEC, continuera à œuvrer pour atteindre ces objectifs avec le soutien de ses adhérents, des usagers et de la Fédération Nationales des Usagers des Transports (F.N.A.U.T.).

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article